Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ivoir-Opinion

BENIN : INNOVATION A L’INSTITUT CERCO , UNE USINE DE MONTAGE D’ORDINATEURS ET AUTRES INAUGUREE

18 Juin 2014 , Rédigé par ivoir-opinion louis sévérin ANOUMA

Une usine de montage d’ordinateurs, de tablettes et de portables. C’est ce joyau qui a été inauguré vendredi dernier à l’institut Cerco de Cotonou. « C’est un rêve qui est en train de prendre coprs. Nous assistons à quelque chose de nouveau, car, c’est pour la première fois que des ordinateurs et tablettes seront fabriqués dans un pays de l’Afrique de l’Ouest. Ce projet impactera toute l’Afrique de l’Ouest. C’est notre manière d’accompagner l’enseignement supérieur dans l’espace Cedeao », a expliqué Docteur Alain Capo-Chichi, président directeur du groupe Cerco. Pour lui, cette usine dénommée « Open » for Africa non seulement fabriquera des ordinateurs, mais aussi concevra des applications dans plusieurs domaines pour le développement de la sous-région. « Au-delà des expertises locales, le groupe Cerco s’appuie sur de solides partenariats pour le développement d’applications mobiles et pour faciliter l’accès mobile avec des applications conçues par et pour les Africains », a ajouté Docteur Alain Capo-Chichi. « Ce sont les idées qui guident le monde. Avec cette usine, Cerco innovera davantage car, l’enseignement supérieur sera désormais disponible partout. C’est aussi bien que cette usine ait en son sein un centre incubateur puisque le gros problème de l’enseignement supérieur, c’est l’insertion des jeunes après leur formation », a déclaré Eugène Ezin, représentant du Recteur de l’Université d’Abomey-Calavi (Uac). Pour les invités venus nombreux assister à cette inauguration et qui ont eu le privilège de faire une visite guidée dans cette usine, le groupe Cerco est sur la bonne voie pour participer à la création du quartier numérique de l’Afrique que le Bénin rêve de devenir.

Isac A. YAÏ

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article