Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ivoir-Opinion

Tiburce, l’éternel allongé !

21 Mai 2012 , Rédigé par ivoir-opinion Publié dans #côte d'ivoire

Tiburce, l’éternel allongé !

Réagissant le 10/05/2012 dans le patriote aux propos tenus par Laurent AKOUN, Tiburce KOFFI, tel Jean le baptiste, présente Ouattara comme l’homme providentiel  capable de nous amener vers le salut, vers la terre promise.

« Qui donc a dit à Laurent Akoun que la Côte d'Ivoire d'aujourd'hui, entièrement et résolument en marche vers la sortie du cauchemar pour l'écriture d'une histoire nouvelle conçue sous le sceau des codes de notre hymne national, eh bien, qui a dit à Akoun que cette Côte d'Ivoire d'aujourd'hui, cette Côte d'Ivoire de l'après l'ère du fracas des armes promue par son leader Gbagbo, est encore prête à faire l'option de la mort insensée au détriment de la vie nourricière et chargée d'espérances ? ».

 Que ce réactionnaire endurci s’insurge contre le fait qu’il serait préférable de mourir debout que de vivre à genoux, rien d’étonnant. Mais oser dire que la Côte d’Ivoire sort du cauchemar est une insulte  à la conscience des ivoiriens qui  vivent au quotidien les déboires d’une politique hasardeuse. Affirmer que l’ère du fracas des armes serait imputable à Laurent GBAGBO est indigeste. Présenter la Côte d’Ivoire d’Alassane Dramane OUATTARA chargée d’espérance relève des élucubrations de quelqu’un qui a non seulement perdu le sens de l’histoire, mais aussi tout bon sens.

Pour cet « érudit », la catégorisation des ivoiriens à travers la politique dite du rattrapage ethnique est source d’espoir.

Pour ce « sachant », la côte d’ivoire étant un no man’s land, la formule si chère à Houphouët boigny, selon laquelle la terre appartient à celui qui la met en valeur doit être formalisée par l’adoption d’un nouveau code foncier rural.  

Pour cet enseignant, Dramane OUATTARA a redonné à l’école ivoirienne ses lettres de noblesse.

Pour cet ivoirien friand de belles lettres, ce qui précède n’est assurément pas conflictuel et ne porte pas en lui-même les germes d’une implosion. Toutes ces mesures seraient donc salutaires et permettraient à la Côte d’ivoire de marcher résolument vers la fin du cauchemar. Le chaos étant derrière nous, l’espoir ainsi renaîtrait ?

Cette sortie est-elle surprenante ? Pour qui connaît Tiburce ses propos singuliers s’inscrivent dans la démarche d’un homme qui n’a jamais su trouver sa voie, englué dans les méandres de la faillite intellectuelle. S’invitant à tous les râteliers, est-il finalement allé à la soupe ? Non car Tiburce a le cheminement classique d’un homme qui a vainement tenté de se départir de l’houphouétisme mais qui au finish en rejoint les principes laudatifs.

En Houphouétiste convaincu, Tiburce fait sien la maxime chère au président Houphouët, tenue quelques temps après la mort de Lumumba, si tu ne veux pas chuter reste couché. Elle explique son déchainement  contre les souverainistes et sa promptitude à présenter Ouattara comme le messi.

C’est vrai que Tiburce déclarait sur i-télé que  OUATTARA ne peut pas perdre parce qu’il aurait derrière lui des forces normales, même paranormales.

Assurément  les ivoiriens n’embarqueront jamais sur le navire de la mort insensée prônée par Tiburce et Ouattara. Mais  l’histoire  retiendra de lui qu’il fut un éternel allongé tout comme le Président Houphouët qu’il finit par rejoindre au panthéon des collabos.

Louis .S. ANOUMA

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article