Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ivoir-Opinion

EBOLA/PSYCHOSE OU REALISME ? Plus de 211 Guinéens, 13 Sierra-léonais, 5 Américains refoulés au Sénégal.

12 Septembre 2014 , Rédigé par ivoir-opinion louis sévérin ANOUMA

"A quelque chose malheur est bon", dit-on. Eh bien cet adage sied parfaitement au Sénégal qui, depuis la détection d'un cas importé du virus Ebola, a mis les bouchées doubles pour barrer la route à la maladie et bouter l'unique cas détecté hors de nos frontières. Le ministère de l'Intérieur ne badine pas lorsqu'il annonçait le refoulement de toute personne, venant des pays affectés par le virus, qui tenterait de passer la frontière.

L'Observateur rapporte dans sa livraison du jour qu'environ deux cent quatre-vingt-sept personnes, en provenance de pays touchés par la fièvre hémorragique à virus Ebola, ont été reconduites hors de nos frontières par la police. Ce chiffre de la peur, comme l'appellent nos confrères, traduit l'engagement affiché du ministre de l'Intérieur Abdoulaye Daouda Diallo, qui préside la commission sécurité de la gestion d'Ebola, pilotée par la patronne de la Police nationale, Anna Sémou Faye. D'importants moyens ont été mis à la disposition de la police pour la surveillance effective des frontières terrestres, maritimes et aériennes. Un maillage qui a porté ses fruits, si l'on en croit le journal, avec l'interpellation, depuis la fermeture officielle des frontières, de 287 personnes qui tentaient de regagner le territoire sénégalais, par les airs, (aéroport de Dakar) ou par la route (frontière Sud et Est). Dans ce lot, figurent, renseignent des sources, "13 Sierra-léonais, 5 Américains, une Autrichienne, un Béninois et plus de 211 Guinéens...

En revanche, plusieurs Sénégalais ont subi le même traitement dans d'autres pays. C'est le cas, notent les sources du journal, de 3 Sénégalais refoulés du Cameroun et une Sénégalaise expulsée de la Gambie. Cette dernière s'était présentée au poste frontalier gambien de Karang avec une fièvre affichant 39°. Prise en charge par les autorités compétentes sénégalaises, il s'est avéré que sa forte fièvre relevait d'une simple grippe.
Ibrahima Racine Kane

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article