Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ivoir-Opinion

DESORDRE PRESIDENTIEL, POUVOIR DELISQUESCENT !

26 Avril 2017 , Rédigé par Louis Sévérin ANOUMA

DESORDRE PRESIDENTIEL, POUVOIR DELISQUESCENT !

La deuxième république, sous le sceau de la Refondation, avait porté beaucoup d’espoir sur la nature du pouvoir post-indépendance. A la verticalité du pouvoir politique hexagono-colonial, la gouvernance Gbagbo promettait une dé-distanciation des rapports entre un président populaire et le peuple.

Cependant, la désacralisation du pouvoir Laurent Gbagbo céda aux frasques de la courtisanerie et à une rivalité domestique rarement nommées dans les régimes précédents.

Ces légèretés entrainèrent des séquelles irréversibles pour le régime.

Bien que la perfection ne soit pas de ce monde, les dirigeants et toutes les personnes élevées en dignité dans une Nation ont un devoir d’exemplarité à l’égard de leurs concitoyens.

En Côte d’Ivoire, les présidents Houphouët-Boigny et Konan Bédié, les prédécesseurs du président Laurent GBAGBO, avaient certainement des penchants pour l’autre sexe ou des vies parallèles qu’ils prenaient soin, par respect pour les populations, de tenir loin des caméras.

Son successeur, Alassane Ouattara a-t-il des second ou troisième bureaux ? Les rumeurs ne distillent pas de tels faits.

Tout dirigeant manque à cette réserve lorsque sa vie privée empiète sur les affaires de l’Etat au point où certaines décisions, tels les nominations, les attributions de marchés ou les privilèges, relèvent des conflits d’intérêts ou de la guerre de positionnement entre Epouses et Co- épouses.

Dans l’article de l’express du 29/10/2010, Vincent Hugeux, révèle que « Le match Simone-Nady aura laissé sur le carreau plus d'une victime collatérale. Quand la première obtient la disgrâce d'un chef de cabinet ou de tel directeur du protocole, accusés de duplicité, la seconde arrache à Laurent l'éviction d'un aide de camp. Match nul ? "Pour Gbagbo, un vrai dilemme, avance un fin connaisseur du sérail. Car lui a des dettes envers l'une et l'autre »

Cette triste réalité de la présidence de Laurent GBAGBO n’est pas à son honneur et a certainement contribué à sa chute, comme l’atteste cette intervention de Simone GBAGBO,

« Au cours d'un récent dîner familial, la Première Dame n'a pas manqué d'apostropher son «has been» de Président de mari : «Laurent, c'est dans ces heures chaudes qu'on a besoin de toute la fratrie. Où est passée ta Nady-là ? C'est maintenant qu'on a besoin d'elle pour se pavaner à tes côtés. Quand je te disais que cette petite allait te planter un couteau dans le dos, tu ne m'écoutais pas. J'espère que ça te servira de leçon !». (Lebanco.net, le 17 Février 2011).

Cette assertion s’est-elle avérée juste lorsque le 11 Avril 2011, alors que les pro- Gbagbo et l’entourage proche du président Laurent GBAGBO, au nombre desquels Simone, Michel et des petits enfants, étaient maintenus dans des conditions ignominieuses à l’hôtel du Golf, Nady Bamba bénéficiait d’une grâce exceptionnelle ?

« Vous savez, quand j’ai vu que certains proches du Président Gbagbo, y compris lui-même, étaient arrêtés les uns après les autres, j’ai spontanément pris mon téléphone et j’ai appelé un proche du Premier ministre d’alors, Guillaume Soro (il se reconnaîtra) pour lui signifier ma volonté de me rendre si j’étais aussi recherchée. Il m’a fait savoir qu’il était inutile que je me rende au Golf Hôtel. » [LG Infos n° 262 du mercredi 10 octobre 2012 ]

Si l’histoire situera les responsabilités quant à la gestion et la perte du pouvoir de la Refondation, l’homme Gbagbo n’a certainement pas été un bon exemple.

Car un président de la République, conformément à la loi de son pays, est soit monogame, soit polygame. Mener une vie ouvertement décousue est un manque de respect pour le peuple.

Laurent GBAGBO ne l’affirmait-il pas, dans un autre contexte face aux enseignants, le 14 mai 2009 « chers amis, nous, les Enseignants, nous avons un devoir de pédagogie envers nos élèves, nos étudiants bien sûr ; mais aussi, envers l’ensemble du pays ».

Devoir quand tu nous tiens !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article